Stratégie efficace d’estimation des coûts dans la gestion de projet de construction

Rédigé par

cost estimating strategy

Que faut-il pour obtenir des estimations précises en matière de gestion de projet de construction? Pour réussir un projet, vous devez démarrer de la gestion des coûts. Disons-le ainsi. Vous n’aurez pas une vue d’ensemble du projet tant que vous n’aurez pas calculé exactement le coût total.

Que feraient les gestionnaires de la construction? Ils ont tendance à chercher des raccourcis et à sauter cette étape. C’est bien entendu une erreur. C’est aussi ce qui explique majoritairement qu’ils accusent de grandes pertes et ratent leurs projets. En tant que responsable du projet de construction, vous devez établir une stratégie d’estimation des coûts. C’est indispensable.

Si vous demandez à d’autres gestionnaires qui respectent les mêmes règles comment ils font, l’un de leurs principaux atouts serait un coût précis de la gestion de la construction. C’est comme commercialiser un produit. Vous avez calculé exactement le coût dans vos murs. Vous savez précisément combien vous allez dépenser et vous pouvez pratiquement définir le résultat final. Vous voyez où je veux en venir.

Maintenant, comment développer une bonne stratégie d’estimation des coûts? Trois étapes simples vous mèneront à l’estimation de coûts la plus précise. Les trois sont conçues pour vous guider à travers le processus complet. En les intégrant, vous allez assurer une gestion des coûts avec toutes les connaissances obtenues lors de la mise au point de la stratégie — mélangées aux connaissances de tous les projets antérieurs que vous avez traités.

1. Estimations brutes initiales

Vous savez déjà ce que cache cette étape. Cette étape est développée au cours de la première phase. Elle repose largement sur toutes les informations mises à disposition aux niveaux supérieurs ainsi que sur les informations de projets antérieurs auxquels le gestionnaire a participé ou de projets similaires dont il a entendu parler. Cette première estimation brute doit être présentée dans le cadre de la Proposition de concept.

2. Estimations intermédiaires

Lorsque la phase de planification est en cours, l’analyste et le gestionnaire de projets mettent au point la vérification et l’approbation par le client. Cela définira et expliquera ultérieurement les estimations du projet. Par ailleurs, d’autres détails seront présentés à l’équipe de gestion du projet. Ils aideront le gestionnaire de projet à effectuer les estimations. Ensuite, le gestionnaire de projet établira un plan de projet détaillé. Il comprendra:

  • La durée et les efforts nécessaires pour chaque tâche
  • L’attribution des ressources pour chaque tâche
  • Une gestion complète et détaillée des coûts de l’effort du projet

3. Estimation finale détaillée du projet

Ces estimations de projet détaillées permettent au gestionnaire de projet d’affiner certaines tâches et d’ajouter l’estimation complète des coûts. Cela comprend le matériel, les logiciels, les tests d’équipement et l’espace supplémentaire pour l’équipe du projet. Quand un gestionnaire de projet arrive à ce stade, il sera autorisé à mettre à jour les estimations initiales créées pour la proposition de concept. Il peut effectuer des remplacements pour recouper les informations plus précises de coûts de projet. Cette nouvelle estimation doit être communiquée aux participants au projet.

Vous pouvez essayer cette stratégie dès aujourd’hui et voir si cela vous convient. De même, l’essentiel ici consiste à rechercher constamment les améliorations ou les ajouts à cette stratégie. Pour ce faire, rien ne s’oppose à un contrôle des coûts pendant l’exécution.

Complétez cet article avec les billets de blog d’estimation des coûts connexes comme celui sur l’estimation du coût du projet, , les étapes importantes à suivre avant de faire une estimation des travaux de construction et un guide général sur la façon de réduire les coûts élevés dans une entreprise de construction. Complétez le tout en téléchargeant un ebook gratuit sur l’amélioration de la productivité sur le chantier.

Rédigé par

Topics:
Construction numériqueSanté et sécurité

Comment réduire les délais de construction de plus de 20 % ?

En moins de 3 mois sans frais supplémentaires

Articles associés

Menu