Tour d’Horizon des États de la Numérisation du HSE : France vs. Allemagne

Rédigé par

digital transformation

A cette époque du numérique, avec toutes les transformations provoquées par internet et les technologies numériques, l’Union Européenne tend à vouloir contrôler son marché unique. Le Marché Numérique Unique fait parti, en réalité, du top 10 des priorités de la Commission Européenne. D’ici 2025, l’Union Européenne envisage que la plupart des emplois seront passés au numérique, les frontières réglementaires auront été abattues et l’intégralité des 28 marchés nationaux auront fusionné pour ne former plus qu’une seule et même entité. Pour ce qui est du HSE, le contrôle se traduit par la numérisation de ses processus afin d’améliorer autant sa pratique que sa conformité globale, mais aussi pour réduire les coûts et se préparer aux changements qui vont avoir lieu, en rapport avec les fonctions dudit HSE.   
Comme les nouveaux outils et les technologies offrent des solutions aux questions et problèmes traditionnels, il est également possible qu’ils soient la source de risques et posent des défis aux employés du domaine de la santé et de la sécurité. Conformément aux objectifs européens, l’EU-OSHA (l’agence européenne pour la santé et la sécurité au travail), en plus de soutenir la numérisation de la santé et de la sécurité au travail, publie une série de projets clairvoyants, pour mesurer et “évaluer les effets possibles des nouvelles technologies, des nouvelles façons de travailler et des changements de société, sur la santé et la sécurité des salariés. Le but de ces projets n’est pas seulement d’identifier les nouveaux risques à mesure qu’ils apparaissent, mais aussi d’anticiper les changements susceptibles d’impacter la santé et la sécurité sur les lieux de travail.”
Avec tous ces changements et ces projets clairvoyants, où en sont la France et l’Allemagne?

La Numérisation HSE en Allemagne

En Allemagne, qu’il s’agisse des grandes entreprises (>1000 employés) ou des entreprises de taille moyenne (de 100 à 1000 employés), toutes ont des processus HSE et des flux de travail rodés. Toutefois, les petites entreprises (<100 employés) n’ont que des réponses immédiates assez limitées à apporter aux incidents individuels, par exemple, lorsqu’un accident a lieu, la réponse du HSE serait de simplement remplir un formulaire destiné à l’assurance de la santé au travail.
Lecture complémentaire: Impliquez vos salariés dans vos initiatives QHSE dès aujourd’hui
Lorsqu’il s’agit de la numérisation, d’après une article rédigé par Timo Kronlof en 2017, la plupart des grandes entreprises ont adopté la numérisation pour leurs systèmes HSE et ont d’ores et déjà mis en oeuvre de réelles solutions numériques, ou sont en passe de les mettre en oeuvre en 2018 (on their way to implementing by 2018). La plupart de ces entreprises bénéficient déjà d’une plateforme HSE existante, et ne font qu’intégrer ou ajouter la production de rapports en direct du terrain via l’utilisation de tablettes ou d’appareils mobiles. Les entreprises de taille moyenne, d’autre part, on commencé cette transition par le biais d’un serveur sur site ou d’une plateforme HSE basée sur le cloud, comportant les responsabilités, les suivis, la création de document, la base de données des incidents et la conformité comme étant les fonctionnalités essentielles. Les utilisateurs, pour les sociétés de taille moyenne, impliquent en général leurs propres spécialistes HSE. Les petites entreprises, bien que conscientes de la promesse de productivité de la numérisation, sont généralement suffisamment concentrées sur les priorités de leur activité principale, qu’elles en oublient la numérisation. Comme le coût d’une numérisation du système HSE peut s’avérer trop important pour elles, la plupart des petites entreprises allemandes comptent toujours sur Word et Excel pour réaliser leurs documents et envoient leurs données en sous-traitance auprès d’un consultant externe du domaine de la sécurité.

La Numérisation du HSE en France

Pendant plus de 19 ans, la France a tenté d’apporter des solutions innovantes et efficaces à ses problèmes HSE. La numérisation du HSE en France a démarré aux alentours de 1999, lorsque quelques entreprises ont commencé à constituer des bases de données pour des informations sur la réglementation. Ceci est devenu le fondement pour les équipes et responsables HSE, dans le contrôle de leurs processus et la gestion efficace des risques et du respect des normes. En fait, leurs efforts collectifs pour ces bases de données ont même mené au développement réussi de quelques plateformes logicielles dédiées au HSE dans les secteurs de l’automobile, l’assurance et l’industrie financière entre autres. Ils ont également découvert, que la numérisation fonctionne vraiment bien avec l’organisation de la Lean Production et des organisations Tayloriennes.
Depuis, la France s’est employée à simplifier le travail des professionnels du HSE par le biais de la numérisation des informations réglementaires. Grâce à cette numérisation, ils ont développé des solutions innovantes pour gérer avec efficacité tout ce qui attrait à la conformité des informations réglementaires recueillies. Comme le pays a pu expérimenter et documenter les changements survenus dans le travail et dans les conditions de travail, y compris dans le HSE, la France connaît les contraintes et défis qui en découlent, auxquels la plupart des secteurs industriels doivent faire face aujourd’hui. La France investit et développe des solutions continuellement pour accompagner ses professionnels du HSE à la transformation de leurs entreprises et industries.
Découvrez aussi les frustrations fréquentes de la paperasse dans les processus QHSE et apprenez pourquoi tout le monde opte pour la numérisation de ses systèmes HSE.
Lorsqu’il s’agit de numérisation, il semble que la France comme l’Allemagne ne soient pas si éloignées l’une de l’autre, tout comme des objectifs que se fixe le marché unique européen du numérique. Ces deux pays sont en train de se rendre comptes des économies potentielles et de l’implication accrue des employés, qui découle de la numérisation du système HSE. Ajoutez à cette équation, une application mobile facile d’utilisation et vous ne tarderez pas davantage à adopter à HSE numérisé, ainsi que sa contagieuse culture de la sécurité.
Si la culture du HSE et son développement en Europe vous intéresse, nous avons réalisé une liste des événements et conférences HSE importants auxquels vous pouvez assister en France, en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas.

Rédigé par

Topics: Santé et sécurité

Comment réduire les délais de construction de plus de 20 % ?

En moins de 3 mois sans frais supplémentaires

Articles associés

Menu