Réorganiser la prestation des projets: Un nouvel avenir pour le secteur du bâtiment

Rédigé par

Depuis que l’on a parlé dans un article précédent, des méthodes de prestation de piètre qualité dans le secteur du bâtiment, le mot réorganisation” est devenu à la mode et n’est aujourd’hui plus nouveau dans ce secteur. En effet, avec cette génération du millénaire qui représente la plus grande partie de la population active actuelle, et qui redéfinit le monde du travail, il semble que l’industrie du bâtiment soit arrivée à un tournant décisif ; celui du changement.

D’après le Sommet des Meilleures Idées 2018 du Global Infrastructure Initiative, il existe trois catalyseurs remarquables à ce changement.

  1. Le fait connu que la productivité dans la bâtiment ainsi que l’utilisation de technologies sont faibles, rendant le secteur propice aux bouleversements.
  2. Nombreux sont les outils et les technologies employés sur les chantiers de construction qui modifient le fonctionnement de ce secteur.  
  3. La population active actuelle a grandi avec des écrans et des appareils intelligents – elle trouve difficile d’intégrer des pratiques professionnelles old school à ses habitudes, ce qui en soit, est véritablement moteur pour une réorganisation. 

La question qui subsiste pour de nombreuses personnes, est de savoir si ces changements seront menés par les acteurs traditionnels du bâtiment, ou si se sont des entreprises technologiques qui prendront la main. Les entreprises existantes doivent revoir leur position face à ces tendances, avant que de nouveaux acteurs ne s’en chargent.

Lecture complémentaire : Découvrez de quelle manière les millenials réinventent le HSE au beau milieu des bouleversements du secteur du bâtiment.

La construction modulaire

L’utilisation d’éléments interopérables et modulaires dans le bâtiment va améliorer la qualité et l’efficacité, mais aussi, augmenter la productivité et diminuer le temps de construction et de livraison. Toutefois, le véritable potentiel de cette réorganisation ne pourra se manifester, que lorsque ce secteur fonctionnera avec de nouveaux modèles tout au long de sa chaîne logistique, comprenant les préfabriqués et les modules, incluant également les contrats dits “de collaboration” et les technologies telles que les impressions 3D.

Une nouvelle façon de travailler parmis les intervenants est nécessaire, où tout le monde se positionne via une approche de production standardisée/ interopérable permettant aux projets d’être personnalisés. 

D’après certains experts, la construction modulaire va largement transformer la façon dont la construction sera livrée in fine.

Une construction basée sur les produits et les résultats

Le succès des projets réside aujourd’hui dans leur livraison, ainsi dans que leur coût et le calendrier établi. Ces critères sont naturellement importants, toutefois, d’autres facteurs encore, sont bien souvent négligés. Un projet retardé serait fortement critiqué par le public, malgré les résultats positifs qui en découleraient – une diminution du temps de trajet quotidien ou une baisse des mauvaises émissions atmosphériques. Ne se concentrer que sur le coût et le calendrier lors des phases de conception et de construction constitue un risque lors de la prise de décisions relatives à la production. 

Gardez en tête que l’objectif principal d’un projet de construction est d’apporter des avantages sociaux, économiques et environnementaux sur le long terme. Cette réorganisation réduit l’attention portée à l’importance du coût et au calendrier de livraison, mais accorde une attention particulière à la production et à la valeur réelle des prestations d’un projet d’infrastructure.

Gestion de la construction en temps réel

La plupart des projets souffrent de dépassements budgétaires et de calendrier, et ces défaillances sont principalement dues à une mauvaise synchronisation des intervenants. En effet, dans l’étude McKinsey GII, 33 % des sondés désignent comme raison principale de l’échec du projet, une mauvaise synchronisation des intervenants. Dans cette même étude, nombreux sont ceux qui s’accordent à dire que les projets de construction tireraient avantage d’une gestion des données plus claire et transparente.

Une collaboration pluridisciplinaire en temps réel, susceptible de s’intensifier et de s’intégrer à travers les fonctions et les tâches, va complètement bouleverser la réalisation d’un projet, en permettant aux équipes d’identifier rapidement et de résoudre les problèmes avant même qu’ils ne surviennent.

Lecture complémentaire: Découvrez de quelle manière une collaboration basée sur le BIM peut résoudre ce problème de longue date, qu’est la productivité de la construction.

Les contrats de partage des risques

Les contrats collaboratifs jugent les projets comme des sociétés mutualistes (voici une autre définition de Mc Kinsey), les contrats incluent le partage de risques et des objectifs réalistes bien définis. Ce type de document offre un système transparent pour tous les intervenants, comme tous les membres d’équipes. Un partage des risques entre les différents actionnaires aboutit à des solutions innovantes et engagées, menant à améliorer la réalisation des projets.

Les facteurs de réorganisation mentionnés ci-dessus ne forment que la face visible de l’iceberg, démontrant la façon dont les choses peuvent être abordées dans ce secteur industriel, mais aussi comment elles permettent d’améliorer des systèmes de prestation, et transforment l’avenir de ce secteur. Ces quatre raisons sont la base de ce qui pourrait amener à faciliter, mais aussi à révolutionner l’efficacité de la prestation de projets complexes, sans manquer de solutionner ce problème hors d’âge de productivité de la construction. Changer notre façon de travailler va être difficile et prendra du temps, mais dès que nous aurons commencé à travailler en suivant un nouveau modèle et à mener à bien des projets, ça n’en sera que plus facile, productif et ainsi donc profitable. 

Comme pour la plupart des changements – à l’échelle de l’entreprise ou du secteur industriel – cela prendra du temps pour définir et atteindre les objectifs. Ce sera également long pour en récolter les bienfaits, et plus encore pour tirer pleinement parti des avantages. Pourquoi ne pas commencer à réorganiser la prestation de vos projets dès aujourd’hui, pour faire pleinement partie de l’avenir de la construction ?

Rédigé par

Topics: Santé et sécurité

Comment réduire les délais de construction de plus de 20 % ?

En moins de 3 mois sans frais supplémentaires

Articles associés

Menu