Guide du manager QHSE pour coacher ses employés

Rédigé par

QHSE manager

Les entreprises créent des emplois et occupent une place importante pour les collectivités – la gestion d’un environnement de travail et d’un chantier de construction de qualité, sain et sécure en sont les clés. Un environnement de travail de qualité, sécure et écologiquement responsable est indispensable pour que les services et les produits soient à la hauteur des espérances. Il y a un besoin croissant d’améliorer la qualité, la santé, mais aussi la sécurité et les systèmes environnementaux (QHSE), et c’est en cela que les managers QHSE ont un rôle très important à jouer.
Le succès d’une entreprise est intimement lié aux risques qu’elle prend. La prévention reste l’approche la plus fiable pour réduire les risques – cela permet à l’entreprise de limiter toutes  incertitudes potentielles. En évaluant ces risques et en prenant de véritables mesures préventives, les entreprises peuvent sensiblement améliorer leur productivité et surtout, leurs marges de profit.

L’importance des Systèmes QHSE

Ils sont conçus pour identifier et minimiser les risques sur un chantier de construction et un espace de travail donné. Leur efficacité affecte directement les performances commerciales de votre entreprise, de façon négative si vos systèmes manquent d’organisation, et au contraire, de manière positive s’ils ont été pensé pour être fonctionnels. Pour que l’impact soit concluant, les systèmes QHSE doivent fonctionner harmonieusement et aller de paire avec la gestion générale de l’entreprise, ainsi que la livraison et les échéances de ses projets.
C’est votre devoir aussi bien légal que moral que de garantir la qualité de votre service, ainsi que la protection de la santé et la sécurité de vos employés, mais aussi d’engager votre responsabilité envers les gens et l’environnement. Cette fonction comprend la consultation de vos employés ou leurs représentants, pour les inclure dans les discussions liées à la santé et à la sécurité au travail. Une bonne qualité de gestion du QHSE inclut tout cela.

Il vaut mieux prévenir que guérir

«La prévention est la pierre angulaire de l’approche Européenne en matière de sécurité et de santé. En pratique, cela signifie que l’analyse des processus de travail permet d’identifier – à la fois sur le court et le long terme – tous les risques. Cela signifie aussi que l’on peut mettre en marche de véritables actions pour éviter ou minimiser ces risques.»
– l’Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au travail (EU-OSHA)

Les bénéfices d’un bon système QHSE

Aborder les questions relatives au système QHSE de votre entreprise, est une opportunité pour en améliorer l’efficacité tout en préservant vos employés et le public. La récente Enquête Européenne des Nouveaux Risques et Risques Emergents dans les Entreprises (ESENER pour European Survey of Enterprises on New and Emerging Risks) a proposé une analyse des bénéfices qui sont les suivants :

  • Diminution des coûts et des risques : moins d’absences et de turnover au travail, moins d’accidents et moins de risques de poursuites judiciaires vis à vis de l’entreprise
  • Augmentation de la productivité et poursuite des activités assurée : que ce soit en évitant les incidents, les accidents, les pannes ou les systèmes défaillants
  • Amélioration et maintien de la réputation auprès des fournisseurs, clients, et autres détenteurs de parts.

L’approche managériale du QHSE

En faisant preuve de leadership, le management joue un rôle décisif dans la prévention des risques QHSE sur le lieu de travail. Il existe trois principes de gestion fondamentaux pour améliorer la QHSE au sein d’une entreprise :

  • Un leadership efficace et fort
  • Impliquer les employés
  • L’étude et l’évaluation permanente

Nous aborderons chacun de ces points en détail.

Un leadership robuste et efficace

Quelle que soit la situation et le secteur industriel, votre leadership est la condition sinequanone de votre succès. En guise d’approche préventive, il est préférable d’être force de propositions si votre management vous encourage en ce sens. Un leadership visible et fort, associé à des gestionnaires impliqués à tous les niveaux permet d’avoir des avis et de prendre des décisions. Cela envoie un message à la fois puissant et clair à tout le monde pour dire que le système QHSE  est un point stratégique de votre entreprise. Cela signifierait aussi que:

  • Le management dédié au QHSE est une valeur essentielle de l’entreprise et il la partage avec à tous les employés
  • Les managers ont une image précise du profil des risques de l’entreprise
  • Le management donne l’exemple et démontre l’intégrité de son leadership en suivant les règles QHSE à la lettre
  • Toutes les responsabilités et les devoirs des divers acteurs dans la prévention et la gestion des risques QHSE sont clairement définis, programmés, et surveillés de manière proactive
  • Le système QHSE fait partie intégrante de la pérennité de l’entreprise et de sa stratégie en terme responsabilité sociale; encouragé par toute la chaîne logistique

Des exemples concrets comprennent :
   • la visite des postes de travail afin d’aborder les sujets de la santé et de la sécurité avec les équipes (les travailleurs ne citent pas seulement les problèmes identifiés mais peuvent très bien proposer des solutions)
   • s’impliquer personnellement et montrer que vous vous sentez concerné
   • montrer l’exemple
   • être disponible, dans la mesure du possible, sans être aux pièces

Impliquer les salariés

Des initiatives de gestion réussies dépendent d’un processus bidirectionnel, impliquant à la fois vos employés et leur engagement constructif. Selon la loi européenne, les employeurs doivent consulter leurs salariés pour toutes questions relatives au système QHSE, et plus particulièrement celles liées à la santé et à la sécurité. Il est de votre devoir d’informer, d’enseigner et d’éduquer ainsi que de consulter vos employés.
Encourager vos employés à participer aidera à développer une culture du dialogue. Impliquez vos salariés et invitez-les à prendre pleinement part aux prises de décisions QHSE, les résultats n’en seront que meilleurs. Ce qui fonctionne dans un système de communication ascendante – lorsque vos employés sont écoutés, leurs suggestions et recommandations sont prises en compte – c’est qu’ils s’engagent de façon aussi positive que constructive avec la direction, en acceptant la responsabilité d’appliquer les règles QHSE sur leur site de travail. Une fois cette culture mise en place, le potentiel pour les améliorations QHSE devient très important.

Évaluer et vérifier en permanence

L’observation et le signalement sont des outils cruciaux pour l’amélioration QHSE d’un lieu de travail. Les systèmes de gestion QHSE qui fournissent en continue et de façon routinière, des mises à jour et des rapports sur les performances de la politique QHSE peuvent être très utiles pour cibler les problèmes et anomalies auxquels vous êtes confrontés, vous permettant alors, d’améliorer le système QHSE de votre lieu de travail
Un système d’évaluation compétent comprend :

  • Des outils et des systèmes pour capturer et signaler les données des incidents de façon précise et ponctuelle (tels que les accidents évités de justesse, les accidents ou les congés maladies)
  • Des mesures pour intégrer les expériences et les suggestions des salariés
  • Des audits périodiques sur la gestion des risques et l’efficacité des contrôles des risques
  • Des rapports réguliers sur l’incidence de la formation et l’entretien des programmes QHSE
  • L’évaluation des conséquences des changements – les nouveaux processus et les nouvelles procédures de travail des QHSE
  • Les procédures efficaces pour mettre en œuvre de nouvelles exigences ou modifier la réglementation déjà en place

L’auto-évaluation du leadership QHSE

Cet outil d’auto-évaluation (qui se base sur le guide de l’EU-OSHA) est un très bon point de départ pour vérifier où se situe votre entreprise en terme de prévention. Ce guide d’auto-évaluation vous permet de rassembler les données nécessaires et de voir les différentes possibilités pour améliorer votre situation.
Cette évaluation met en valeur quelques aspects de la façon dont votre entreprise aborde les systèmes QHSE et plus particulièrement:

  • La politique de prévention
  • Le style de leadership
  • Les outils de prévention
  • Les informations, la formation et la consultation

Pour chaque cas, trois éléments sont examinés dans l’outil. A partir des quatre descriptions, vous devez estimer le niveau de réussite à atteindre par votre entreprise (A, B, C, D) et indiquer laquelle correspond le mieux à la situation de votre entreprise. Calculez votre résultat final avec l’aide de la grille.
Nous vous recommandons de faire faire cette évaluation par votre PDG. Le score vous donne une bonne idée du niveau de prévention de votre entreprise et sera une bonne source d’inspiration pour en améliorer le résultat.
Ce test est copié et provient de : http://www.healthy-workplaces.eu.

Rédigé par

Topics: Santé et sécurité

Comment réduire les délais de construction de plus de 20 % ?

En moins de 3 mois sans frais supplémentaires

Articles associés

Menu