Commencez à prendre des décisions fondées sur les données du projet

Rédigé par

La prise de décision basée sur des données est une chose que la plupart d’entre nous faisons dans notre vie de tous les jours. Lorsque nous effectuons des achats en ligne, nous commençons par comparer les prix entre les différents sites internet, et nous nous décidons à acheter en fonction des économies que nous pouvons réaliser, ou si le site internet peut livrer plus rapidement qu’un autre.

Lorsque vous appliquez cela à votre projet et à votre facility management, la prise de décision basée sur des données peut vous permettre d’économiser beaucoup d’argent. Chaque activité sur votre chantier et dans vos bureaux génère des données qui peuvent être utilisées. Votre capacité à utiliser judicieusement toutes les données générées peut vous permettre de prendre de meilleures décisions.

L’utilisation de toutes vos données vous aidera également à pérenniser votre entreprise. Toutes vos activités actuelles génèrent des données, et tout ce que vous serez amené à faire ces prochaines années en créera davantage. Les experts en technologie désignent ce déluge de données comme étant l’Industrie 4.0, et c’est pour faire face à cette évolution que votre entreprise doit être prête !

S’orienter vers les données

Choisir de s’orienter vers les données ne se fait pas instantanément. Le recueil de données provenant de diverses sources d’activités, et le partage de ces informations auprès des différentes équipes, n’est absolument pas une tâche aisée. C’est pour cela qu’un logiciel de gestion de projet vous serait utile et vous aiderait à gérer vos données pour en faire de précieux atouts.

Pour la construction et le facility management, la transformation des méthodes employant le papier-crayon, des feuilles de calcul ou toutes autres méthodes manuelles de contrôle, ainsi que le regroupement de données en formulaires numériques, permet aux dites données d’être recueillies directement sur le Cloud. Ainsi, la possibilité d’avoir toutes vos données à un seul et même endroit forme une source universelle en vue du progrès de toutes vos activités, qui peuvent alors être mises à jour, consultées et partagées en temps réel.

Lecture complémentaire: Découvrez pourquoi les feuilles de calcul vous font prendre de mauvaises décisions, et qu’elles pourraient mettre en danger vos projets de construction.

Grâce à des informations nécessaires et toujours disponibles pour les membres de votre équipe, vos employés peuvent concentrer leur énergie sur des tâches plus importantes, plutôt que sur celles, nécessaires mais plus futiles du recueille de données. Vos salariés ont ainsi la possibilité de se concentrer sur un travail plus intéressant qui vous permet de gagner en efficacité et en productivité.
Parmi les exemples de données utiles pour les industries de la construction et du facility management, on peut citer :

  • Le montant payé et les heures travaillées (surtout les heures supplémentaires)
  • Les mesures de productivité et les KPI
  • Les indemnisations des salariés selon le type de blessures (pour les accidents)
  • Les absences des employés et les raisons relatives

La prise de décision menée par les données est une question de culture et de logiciel

Le logiciel de gestion de projet n’a d’intérêt que s’il s’agit d’aider à prendre une décision en fonction des données recueillies. Cependant, ce n’est pas la seule et unique solution pour ce type de décision. L’état d’esprit culturel est fondamentalement important pour que votre entreprise commence à penser et à fonctionner en fonction desdites données. Si l’état d’esprit de votre entreprise en est encore à fonctionner; pour tout ce qui attrait à la construction et au facility management, de manière traditionnelle, aucun logiciel de gestion de projet ne sera efficace. Ce serait aussi efficace pour perdre du poids que d’acheter un tapis roulant et de l’oublier dans votre cave.

Nous avons traité ce sujet de façon plus approfondie, donc n’hésitez pas à découvrir comment impliquer vos salariés dans vos initiatives de numérisation.

Lancez et encouragez la culture d’une pensée axée sur les données. Vous aussi, commencez à penser “données”. Si l’on vous demande votre avis, n’hésitez pas à le donner en vous appuyant sur des données. Lorsque vos employés proposent quelque chose, demandez-leur quelles données les ont amené à avoir cette idée. Montrez et soyez l’exemple de ce changement. Dans la mesure du possible, encouragez les façons de penser qui se basent sur des données.

Vous savez quelles décisions menées par les données, vous voulez prendre. Avant de prendre toute décision de ce type, vous devez savoir quels processus vous souhaitez améliorer mais aussi quels problèmes vous voulez résoudre. Il vous suffit ensuite de chercher les données qui aideraient à améliorer lesdits processus et problèmes. Gardez en tête que toute décision axée sur les données change votre façon de penser, mais ne remplace en aucun cas vos processus – elle ne fait que les améliorer par l’intermédiaire d’une nouvelle façon de voir les choses.

Travaillez avec des personnes axées sur les données. Pour une première implémentation de votre gestion de projet axée sur les données, il est souhaitable que vous trouviez des salariés déjà à l’aise à manipuler des données ou qui s’adaptent facilement à l’utilisation de logiciel.

Faites preuve, vos salariés et vous-même de compétences relationnelles. Il faut que vous gardiez en tête que l’interprétation des données ne peut être demandée à un logiciel. Vous et vos collaborateurs devez vous doter de compétences générales et analytiques.

Comment vous situez-vous, en tant qu’entreprise accueillant à bras ouverts, la culture de prise de décision menée par les données ? Votre entreprise choisit-elle de prendre des décisions en relation avec les données pour devenir plus productive ? Utilisez-vous le logiciel de gestion de projet pour une question d’efficacité, en terme de gain de temps et d’argent ? Etes-vous en pleine transition culturelle pour démarrer un travail basé sur les données ? 

Rédigé par

Topics:
Construction numériqueSanté et sécurité

Comment réduire les délais de construction de plus de 20 % ?

En moins de 3 mois sans frais supplémentaires

Articles associés

Menu