Améliorez votre tableau de bord QHSE

Collaboration, Santé et sécurité

Dans les systèmes de gestion, la qualité, l’hygiène, la sécurité et l’environnement sont des éléments et enjeux hautement importants. En vue d’une amélioration constante de la qualité et de l’efficacité des systèmes, les tableaux de bord prospectifs ont été employés comme technique d’étalonnage de performance du HSE.

Comme il n’existe pas une seule et unique façon de mesurer la performance du QHSE, plusieurs sont requises ou sinon, c’est un tableau de bord prospectif capable de fournir une information sur une gamme d’activités relatives à la qualité, l’hygiène, la sécurité et l’environnement qui est employé.

Par exemple, les organismes se servent uniquement des statistiques des blessures et des problèmes de santé pour mesurer leurs résultats en terme d’hygiène et de sécurité. Le bureau de la Santé et de la Sécurité du Royaume-Uni(Health and Safety Executive) a souligné de nombreux inconvénients à cela, car il n’existe pas nécessairement de lien entre les statistiques des maladies professionnelles et la maîtrise des dangers liée aux accidents majeurs.

Les statistiques relatives aux blessures ne reflètent que les conséquences et non les causes. Elles ne peuvent pas insister suffisamment sur la nécessité de mesures de résultats plus proactives ou plus en amont. Ceci se traduit par des choses plus concrètes à quantifier telles que le nombre de formations ou d’inspections.

La démarche du tableau de bord prospectif a pour objectif de traiter de l’absence d’une approche systématique des mesures destinées au QHSE et la manière dont elles sont reliées au processus de contrôle des risques.

Ceci vous fournit un cadre qui va vous aider à mesurer les résultats de la qualité, de l’hygiène, de la sécurité et de l’environnement d’une façon plus rigoureuse — pour vous assurer que votre évaluation est efficace et que vous utilisez véritablement vos ressources pour contrôler vos résultats.

Cet article a pour objectif d’illustrer une méthodologie qui intègre de façon systématique les fonctions QHSE aux fonctions commerciales, ainsi qu’aux procédures opérationnelles et à leurs mesures de performance.

Comme cette méthodologie s’appuie sur le Guide HSE de mesure de Performance d’Hygiène et de Sécurité, cet article se servira essentiellement des questions d’hygiène et de sécurité pour illustrer au mieux ces notions, mais gardez bien en tête qu’elles s’appliquent tout aussi bien aux autres fonctions du QHSE

Pourquoi doit-on mesurer la performance?

Afin de répondre à cette question épineuse, voici les réponses résumées sous forme de points (et légèrement modifiées) par rapport aux lignes directives:

  1. Pour fournir des informations sur l’avancement et l’état actuel de vos stratégies, les processus et activités ont été employés à la maîtrise des risques de votre QHSE. Les informations provenant de l’évaluation du rendement entretiennent votre opération et le développement de votre système QHSE ainsi que la maîtrise des risques:
    • En vous fournissant des informations sur le fonctionnement de votre système
    • En identifiant les zones et les aspects où des mesures correctives s’avèrent nécessaires.
    • En fournissant une base en vue d’une progression continue
    • En fournissant réactions et motivation
      Rappelez-vous que la mesure d’un rendement efficace fournit des informations sur votre niveau de performance et pourquoi il fonctionne de cette façon. Si vos informations de mesure ne peuvent être utilisées pour comprendre ce qui fait la base de votre rendement, alors elles deviennent inutiles.
  2. Pour répondre aux questions dans le but d’avoir une vision globale du rendement QHSE de votre entreprise. Voici les questions que vos indicateurs de performance devraient se poser:
    • Où en sommes-nous à l’heure actuelle des buts et objectifs QHSE que nous nous sommes globalement fixé?
    • Où en sommes-nous aujourd’hui dans la maîtrise des risques et des dangers?
    • Où nous situons-nous par rapport aux autres?
    • Qu’est-ce qui fait que nous en sommes à ce stade?
    • Peut-on parler d’une amélioration ou la situation se dégrade-t-elle?
    • La gestion de notre QHSE est-elle efficace (faisons-nous les bons choix)?
    • La gestion de notre QHSE est-elle fiable (faisons-nous les choses bien et de manière constante)?
    • Notre gestion du QHSE est-elle proportionnelle aux risques et dangers encourus?
    • La gestion de notre QHSE est-elle performante?
    • Un système de gestion QHSE efficace est-il mis en place au sein de tous les départements de l’entreprise (déployé)?
    • Notre culture d’entreprise est-elle véritablement solidaire du QHSE, et ce, particulièrement face aux demandes concurrentielles?
      Posez ces questions auprès des différents niveaux de gestion et au sein de toute votre entreprise. L’objectif de cette démarche est d’obtenir une vue d’ensemble de la performance QHSE de votre entreprise.
  3. Pour vous aider à prendre des décisions. L’évaluation du rendement vous aide dans vos prises de décisions:
    • Êtes-vous en accord avec votre objectif?
    • Quel progrès est à la fois nécessaire et raisonnable au vu des circonstances?
    • Comment ce progrès peut-il être réalisé malgré des contraintes précises (par exemple; les fonds ou le temps)?
    • La façon dont vous pouvez réaliser ce progrès
    • Les priorités et l’utilisation efficace des ressources
  4. Pour répondre aux différents besoins en informations de votre entreprise. Les renseignements provenant de la mesure du rendement du QHSE sont nécessaires aux personnes de votre entreprise qui sont responsables du système QHSE — ceci comprend vos dirigeants, vos cadres supérieurs, les cadres hiérarchiques, les superviseurs, les spécialistes QHSE ainsi que les salariés et les délégués. Ces personnes ont besoin d’informations précises en rapport à votre système QHSE, qui est lui-même en lien avec leur poste et leurs responsabilités. De cette méthode d’évaluation, on devrait constater une harmonie générale où les activités individuelles sont en adéquation avec le cadre général de mesure du rendement. Pour bien représenter la structure générale de l’entreprise, il faudrait mettre en place un ensemble de mesures hiérarchiques étroitement liées.

Même si votre objectif principal à la mesure de votre rendement est d’atteindre les besoins internes à l’entreprise, il demeure extrêmement souhaitable que vous soyez en capacité de prouver aux acteurs extérieurs que vous bénéficiez d’un système pour contrôler les risques QHSE.

Lecture complémentaire: Impliquez vos salariés dans vos initiatives QHSE dès aujourd’hui

Que devrait mesurer mon entreprise?

Nous illustrerons cette partie en nous appuyant sur les fonctions d’hygiène et de sécurité. Un contrôle des risques efficace dans la gestion de l’hygiène et de la sécurité se fonde sur un système de gestion également efficace comme illustré dans ce schéma HSE:

Il existe trois niveaux de contrôle pour ce type de système de gestion de l’hygiène et de la sécurité (HSE, 2001):

  • 3ème Niveau — Les précautions prévues et maintenues sur un lieu de travail efficace pour éviter de faire prendre des risques aux personnes présentes.
  • 2ème Niveau — Les systèmes de contrôle des risques (RCS): sont la base pour s’assurer que des précautions adéquates sont prévues et garanties sur le chantier.
  • 1er Niveau — Les éléments clés du système de gestion de l’hygiène et de la sécurité: sont les accords de gestion (y compris les plans et objectifs) nécessaires pour organiser, planifier, vérifier et surveiller la conception et la mise en oeuvre des RCS.

Et pour répondre avec efficacité à la question, “Quelles est notre performance en terme d’hygiène et de sécurité”, la mesure devrait couvrir tous les éléments mentionnés dans l’illustration ci-dessus. Elle doit s’appuyer sur une approche équilibrée qui conjugue à la fois (HSG 65, 2001):

  • Intrants: Une surveillance de la quantité, la nature et la répartition des risques engendrés par les activités de l’entreprise — des mesures liées à la prise de risques;
  • Processus: Une surveillance active de la suffisance, du développement, de la mise en oeuvre et du déploiement du système de gestion de l’hygiène et de la sécurité, ainsi que des activités destinées à promouvoir la mesure positive de la culture du succès de l’hygiène et de la sécurité; mais aussi
  • Résultats: Un suivi réactif des résultats défavorables entraînant blessures, problèmes de santé, pertes et accidents susceptibles de causer blessures, problèmes de santé ou encore des morts — mesures de défaillances.

Évaluer le poids du danger

Entreprendre une activité, quelle qu’elle soit signifie une prise de risques. Ils varieront dans leur nature et leur importance et c’est bien le poids du danger qui déterminera ceux qui doivent être contrôlés. Afin d’évaluer le poids des risques (leur type, leur nature, ainsi que la répartition et leur importance), il faut prendre ses interrogations en compte:

  • Les dangers sont-ils liés à nos activités?
  • Quel est le niveau d’importance des risques (élevé/faible)?
  • De quelle manière la nature et le niveau des risques fluctue au sein des différents secteurs de notre entreprise?
  • De quelle façon la nature et l’importance des risques varie avec le temps?
  • Parvenons-nous à éliminer ou à réduire les risques avec succès?
  • Quel impact ont les changements qui se produisent dans notre métier, sur la nature et l’importance des dangers?

Évaluer le système de gestion de votre (Q)HS(E)

Votre système de gestion de l’hygiène et de la sécurité (autrement dit, votre système de gestion QHSE) convertit vos dangers non contrôlés en risques contrôlés. Les éléments clés incluent:

  • La stratégie
  • L’organisation
  • La planification et la mise en oeuvre
  • L’évaluation des performances
  • Les vérifications et examens

Gardez en tête que votre système d’évaluation des résultats est censé prendre en compte chaque élément de votre système de gestion du HS (ou QHSE).

Évaluer votre échec (aussi appelé un suivi réactif)

Nous n’en débattrons pas ici, cependant pour plus de détails reportez-vous aux consignes HSE.

Évaluer votre culture de l’hygiène et de la sécurité (ou votre QHSE complet)

Il est possible d’évaluer une culture positive du QHSE grâce aux activités suivantes:

  • Le contrôle
  • La communication
  • La coopération
  • Le savoir-faire

Évaluer le progrès grâce aux plans et aux objectifs

La mesure d’un plan de progression du QHSE efficace devrait s’appuyer sur des KPI (indicateurs clé de performance) et des OKR (objectifs et résultats clé) “INTELLIGENTS”.

  • Spécifique
  • Mesurable
  • Réalisable
  • Réaliste/Pertinent
  • Limité dans le temps

Nous y avons dédié tout un chapitre dans notre dernier ebook, Le Guide Précis et Complet d’une Organisation HSE Digitalisée que vous pouvez télécharger gratuitement ici.

Évaluer vos modalités de gestion et vos systèmes de contrôle des risques

L’évaluation des modalités de gestion et des systèmes de contrôle des risques ( niveaux 1 et 2 de la Figure 1) devrait prendre en compte trois dimensions:

  • La capacité
  • La conformité (Mise en oeuvre)
  • La déploiement

Évaluer les précautions prises sur un chantier

Le résultat de la conception d’un système de contrôle des risques est de bénéficier d’un chantier où des précautions appropriées sont mises en place (niveau 3 de la Figure 1) lorsqu’une activité à risque est décelée. L’évaluation de la conformité fournit l’information nécessaire pour déterminer si les dispositions sont en place, qu’elles sont opérationnelles et efficaces sur ce même lieu.

Ceci est essentiellement comparable à une norme établie, qui catégorise les précautions d’un chantier sous ce que l’on nomme les quatre P: prémisses, outillage et matériaux, procédure et personnel (premises, plant and materials, procedures, and people) illustrés ci-dessous:

Quand devrait-on procéder à une évaluation?

La mesure des indicateurs QHSE est une activité constante et un processus continu. Voici un résumé des facteurs à prendre en compte afin de planifier convenablement l’évaluation de vos activités:

  1. Des intervalles appropriés pour s’assurer que les étapes prévues ont été réalisées
  2. La possibilité de changement d’un état à un autre au fil du temps
  3. L’importance relative de l’activité ou des précautions particulières en rapport avec le contrôle général des risques
  4. Lorsque les intervalles de surveillance sont définis par la loi
  5. Lorsqu’une non-conformité est constatée
  6. Lorsque la conformité est prouvée
  7. Le moment et la fréquence relative où une activité spécifique a lieu

Qui procède à l’évaluation?

Comme cela a été mentionné plus tôt, les résultats du QHSE doivent être évalués pour chaque niveau de gestion de votre entreprise. Pour un niveau donné, vous devrez décider de quelle manière attribuer ces responsabilités par rapport à tous les types de contrôle, et ce, à tous les niveaux de votre chaîne de gestion.

Vos dirigeants et supérieurs sont responsables du suivi de la progression des plans et des objectifs ainsi que de leur bonne conformité aux normes existantes — activités et tâches attribuées aux subordonnés compétents en la matière.

Comment procéder à l’évaluation?

La mesure des résultats du QHSE peut recueillir des informations et données nécessaires par les biais suivants:

  1. L’observation directe des conditions et comportements des personnes (inspections)
  2. Discuter avec les gens pour recueillir des informations ainsi que leurs expériences, mais aussi leurs points de vue et leurs opinions
  3. Les rapports écrits, les documents et enregistrements

Votre guide pratique pour un tableau de bord équilibré

  1. Identifiez vos processus clés
  2. Analysez vos mesures de gestion clé, ainsi que vos systèmes de contrôle des risques pour créer un organigramme de vos processus
  3. Identifiez les mesures essentielles pour chacune de vos mesures de gestion, ainsi que vos systèmes de contrôle. Prenez en compte les questions suivantes:
    • Quel résultat souhaite-on obtenir?
    • Pour quand?
    • Comment pourra-t-on savoir si nous avons atteint le résultat escompté?
    • Qu’attend-on des personnes?
    • De quoi ont-elles besoin pour le réaliser?
    • Quand devront-elles le faire?
    • Quel résultat est attendu?
    • Comment peut-on savoir que les personnes font bien ce que nous attendons d’elles?
  4. Pour vos mesures, mettez en place des bases de référence
  5. Pour vos mesures encore, mettez en place des objectifs ou des priorités à atteindre
  6. Assignez des personnes au recueil et à l’analyse de données
  7. Comparez vos résultats actuels avec l’objectif fixé
  8. Décidez des mesures correctives
  9. Révisez vos mesures

Voici un exemple d’un Tableau de Bord Prospectif HSE(Bureau pour l’Hygiène et la Sécurité, 2005). Pour consulter le document intégral, merci de vouloir suivre le lien.

Faire monter votre tableau de bord prospectif QHSE d’un cran

Alors que la numérisation prend doucement place dans le secteur du bâtiment et que des entreprises du même secteur utilisent des outils technologiques pour la gestion de leur projets, sachez que même votre système QHSE peut aujourd’hui être géré grâce à l’utilisation d’un logiciel de gestion de projets de construction.

Ceci change indéniablement la donne car il permet de faire gagner de nombreuses heures finalement peu rentables en travail administratif et en rédaction de rapports. Grâce à un logiciel de gestion de la construction aussi parfait, vous pouvez emporter votre système QHSE avec vous, partout et à n’importe quel moment, et il peut être consulté par des personnes compétentes en temps réel.

Lecture complémentaire: Appliquer des solutions de construction technologiques pour un chantier sécurisé

Si vous souhaitez en savoir davantage sur la façon dont vos processus de construction numériques peuvent vous aider à améliorer la sécurité de votre chantier (incluant votre système QHSE et vos flux de travail), pourquoi ne pas télécharger gratuitement aujourd’hui notre ebook, 6 Clés pour Rester Compétitif?

The circle of productivity

Discover how to improve productivity on your construction site.

Powered by

Easy-to-use construction software for streamlining processes, collaboration and connecting field with office

Provivienda uses LetsBuild to build 5x faster

Further reading

Menu