7 Ingrédients essentiels d’un plan de contrôle de la qualité

quality management plan

Quel est l’objectif principal d’un projet ? En effet, plusieurs réponses à cette question sont envisageables et il se peut qu’elles soient toutes valables. Un point commun à ces objectifs est bien entendu la satisfaction final du client. En d’autres termes, plus votre client est satisfait, plus vos objectifs auront été atteints et votre projet sera signe de réussite. Mais comment fait-on pour réussir à atteindre ces objectifs ? De part notre expérience, ici, à LetsBuild, afin afin qu’un client soit satisfait, la stratégie est de mettre en place un processus clair faisant partie d’un programme global de gestion de la qualité d’un projet. 

Le plan de contrôle qualité (PCQ) est la dénomination commune de cette partie

Le PCQ permet au client d’être serein quant à la livraison des résultats escomptés. En d’autres termes, c’est un programme officiel où la méthode sera décrite, planifiée ainsi que les activités réalisées pour satisfaire les attentes du client. De votre côté, le PCQ vous permettra d’être apte à gérer lorsque vous en serez à la phase d’exécution et de fournir le niveau de qualité attendu. 
Le PCQ comprendra les processus et techniques que vous emploierez pour répondre aux exigences de qualité. Lorsque vous êtes en pleine élaboration du programme; la plupart du temps, les exigences de qualité et critères associés ne sont pas encore connus.

En résumé, les 7 ingrédients essentiels au PCQ:

  1. Découvrir les exigences de qualité – De manière générale, c’est le processus que vous allez utiliser pour savoir comment le client va évaluer la qualité des résultats que vous avez posé face à lui.
  2. Définir des normes de qualité – Etablir et annoncer les normes de qualité que vous allez suivre lors de la réalisation du projet.
  3. Définir les personnes en charge du processus – Quelles fonctions nécessitent d’être officialisées pour répondre aux critères de qualité ? Il vous faudra les décrire et déterminer les tâches liées à leur responsabilité. Vous avez raison, le gestionnaire de projet est responsable pour les résultats globaux, mais selon l’ampleur du projet, une assistance à la qualité peut être désignée. Ce domaine comprend des contrôleurs, des auditeurs, des tierces personnes spécialistes des contrôles etc.
  1. Définir les critères d’intégralité et d’exactitude – Je suis sur que vous serez d’accord si je vous dis que le meilleur moyen de satisfaire le client est de lui DEMANDER ce qui le rendrait heureux et comment il/elle souhaiterait que les choses soient faites. Travailler en amont avec le client afin de définir les clés de la réussite est essentiel voire même crucial pour une relation à long terme lucrative. Une fois que vous aurez fait cela, il ne vous reste plus qu’à faire de ces mots, une réalité et de vous surpasser. On appelle cette approche “donnez-leur ce qu’ils veulent, puis, vendez-leur ce dont ils ont besoin”. Vous allez me dire que cela va sans dire, mais S’IL VOUS PLAÎT, évitez les livraisons incomplètes.
  2. Comment pouvez-vous assurer une qualité constante ? – Afin que le client soit certain d’une qualité constante, vous devrez dévoiler vos processus d’assurance qualité (QA). Même si ce ou ces processus sont menés par des tierces parties, il vous est conseillé de présenter et définir les activités QA principales ainsi que les techniques employées.
  1. Quels outils allez-vous utiliser pour mesurer la qualité ? – C’est là que vous devrez lister et préciser les outils que vous allez employer tout au long des cycles de vie du projet.
  1. Comment allons-nous contrôler la qualité ? – C’est là que vous devrez expliquer le procédé d’implantation d’un processus de contrôle de qualité et des activités inhérentes. Les activités du processus de CQ devraient être exécutées sans cesse tout au long du projet. Ici aussi, vous pouvez approfondir les activités et techniques précises employées pour le contrôle de la qualité.

Pour conclure, le programme de gestion de la qualité est une partie intégrante de la réussite de votre entreprise non seulement pour satisfaire votre client que pour votre avenir. Cependant, il est important d’admettre que la charge de travail est conséquente. Toutefois, les bons gestionnaires de projet de construction sont toujours à l’affût d’outils susceptibles de les aider à optimiser le flux de travail (optimise the workflow) sans que cela soit préjudiciable à la qualité. Voici un article intéressant sur la manière de faire un programme de gestion de la qualité (how to make a quality management plan) afin de connaître les exigences de qualité requises.

Sujets: Santé et sécurité
OBTENIR UN GUIDE GRADUIT

Articles similaires

Menu