Productivité du secteur de la construction en Europe: Nos prévisions pour 2018

Rédigé par

Laborers Aproplan smartbuilding

La croissance de la productivité dans l’industrie de la construction a augmenté le taux d’emploi et a grandement contribué à l’économie européenne. Avec plus de 18 millions d’emplois pour une valeur de 8,6 % du PIB total de l’UE (Produit Intérieur Brut ) en 2016, le secteur de la construction est très important dans l’Union européenne. En outre, le secteur présente également des solutions créatives et innovantes pour les défis sociaux, climatiques et énergétiques actuels. Environ 42,9 millions de travailleurs en Europe dépendent de l’industrie de la construction. Le marché intérieur permet aux partenaires internationaux de l’UE d’accéder à plus de 500 millions de personnes, ce qui représente environ 13 milliards d’euros de PIB.

 

Apprendre de La Crise de 2008

Il y a dix ans, lors de la crise de 2008, le secteur européen de la construction a été durement touché. La production a baissé dans la plupart des pays, passant à -54,4 % en Lituanie en 2009, tandis que d’autres pays comme l’Allemagne et l’Autriche sont restés à des niveaux de production presque stables. En revanche, l’Estonie, l’Irlande et l’Espagne ont enregistré des taux de croissance en baisse avant 2009. Dans la plupart des pays, les activités de construction ont soudainement chuté. Une croissance négative s’est manifestée dans l’ensemble de l’Union européenne jusqu’en 2013. Les taux de croissance ont suivi pour le secteur de la construction de l’UE des 28.

 

Taux de variation pour les bâtiments et les travaux de génie civil entre 2005 et 2016. Image d’Eurostat.

 

La production de l’UE dans le secteur de la construction a augmenté d’année en année jusqu’à ce qu’elle diminue soudainement à partir de 2008. De 2008 à début 2013, on a observé un déclin constant de la construction dans l’ensemble de l’UE des 28 (même si l’on observe un bref pic en 2010). L’indice a montré une perte de plus de 30% en moyenne. La production a commencé à se redresser en 2013 et 2014 avec une augmentation d’environ 6%. L’augmentation continue de la production dans le secteur de la construction en 2016 ne représente que 80 % du pic de production d’avant la crise. Cependant, la production a augmenté très lentement, surtout dans les pays de la zone euro (EA-19). Cette croissance montre une reprise plus lente que le niveau moyen des pays de l’UE des 28.

Total de l’activité de construction de 2005 à 2016. Image d’Eurostat.

 

Actuellement, les projets résidentiels et non résidentiels représentent 78 % (0,997 milliard d’euros) de la production totale de construction dans l’UE des 28, tandis que les travaux de génie civil comme les chemins de fer, les routes, les ponts et autres projets d’infrastructure similaires représentent 22 % (0,218 milliard d’euros). Les effets de la crise économique ont été beaucoup moins visibles pour les travaux de génie civil que pour les constructions de bâtiments (surtout en Espagne).

 

L’après-Crise : Se Relever

L’activité et la productivité de la construction dans l’ensemble du secteur de l’UE a augmenté de 2,2% en 2016 (environ 1,278 milliards d’euros) avec un cas similaire en 2017 de plus de 2% de croissance. Une augmentation plus importante de 3% est prévue pour 2018, ce qui équivaut à environ 1,343 milliards d’euros. Toutefois, pour atteindre les niveaux de production d’avant la crise, il faut encore des investissements et du temps. C’est pourquoi il est très important d’avoir une stratégie d’investissement dans la construction planifiée. Vous pouvez le constater dans le secteur de la construction en Allemagne avec leurs mesures légales de non-investissement-public-sur-les-crédits pour la construction.

 

Table

* Prévisions de la Fédération de l’industrie européenne de la construction (FIEC) pour leur rapport annuel de 2017.

 

Les initiatives de construction écologique augmenteront les revenus du secteur européen de la construction, car il a un rôle et des responsabilités dans l’adaptation des bâtiments au changement climatique (par exemple, les bâtiments intelligents et les mesures de performance énergétique des bâtiments). Le Plan global en efficacité énergétique 2011 prévoit que 3 % de toutes les structures publiques seront rénovées chaque année jusqu’en 2020. Après 2020, tous les nouveaux bâtiments devront être neutres en carbone pour les pays de l’UE des 27. Alors que les tendances de la construction poussent un plus grand nombre de pays à opter pour l’efficacité énergétique et la protection de l’environnement, les innovations européennes dans le secteur de la construction auront un impact sur l’ensemble du secteur mondial de la construction. La construction européenne est aujourd’hui encore plus verte et plus durable qu’auparavant et prête à retrouver une croissance économique régulière.

“La demande dans le secteur de la construction a augmenté dans les 19 pays membres en 2017. C’est la première fois que l’Europe connaît une croissance généralisée depuis la réunification de l’Allemagne, et il semble que cet exploit se répétera en 2018.”

Ludwig Dorffmeister, Euroconstruct

 

Un Rétablissement Stable

Avec l’afflux de migrants et des formes de crédits bon marché, la construction résidentielle s’est considérablement améliorée depuis 2016. La production dans le secteur de la construction en France, en Allemagne et au Royaume-Uni se maintient à un niveau durable, tandis que la production dans les petits pays s’est redressée après le faible niveau de production des années précédentes.

Depuis son déclin en 2016, la construction non résidentielle continue de se redresser, avec des prévisions de croissance de 2 à 3 % pour 2018/2019. On s’attend à ce que la construction de bureaux affiche un rendement supérieur aux moyennes à mesure qu’elle se remet d’une période de contraction importante. Des améliorations sont attendues sur les marchés des Pays-Bas, de la Belgique et du Danemark.

Dans l’ensemble, les perspectives sont positives pour l’industrie européenne de la construction et la productivité du secteur devrait croître régulièrement au cours de l’année 2018.

Rédigé par

Topics: Construction numérique

Comment réduire les délais de construction de plus de 20 % ?

En moins de 3 mois sans frais supplémentaires

Articles associés

Menu