Le système Last Planner®: Un aperçu aussi bref que complet

Last Planner
Construction numérique, Santé et sécurité

Comme son nom l’indique, le Système Last Planner® est un processus de planification axé autour de la collaboration impliquant les derniers planificateurs d’un projet. Ceux-là même, incluent en général les chefs d’équipe, le chef de projet ou le chef d’équipe de conception – pour résumer, toutes les personnes en charge de la planification de toutes les grandes lignes d’un projet en vue d’une livraison dans les délais. Au Royaume-Uni, on fait parfois référence à une Planification Concertée, et aux Etats-Unis, on parle de temps à autre d’une planification en flux tendu.

Développé par ceux qui fondèrent par la suite le Lean Construction Institute, il s’agit d’une surveillance de la planification et d’un système de contrôle qui suit les principes de construction Lean. Cela a été créé afin de faciliter une production plus fiable et prévisible lors des projets, mais aussi pour bénéficier d’un déroulement des opérations plus harmonieux, et d’instaurer un climat de confiance et de bonne coopération au sein de l’équipe de projet, pour fournir des projets mieux sécurisés et de grande qualité dans un délai plus rapide.

Le LPS permet d’organiser l’équipe en charge de la planification du travail – quand et comment – grâce à des séries de processus conversationnels. Le LPS demande aux équipes d’éliminer les obstacles et de traiter chaque tâche avec un esprit de collaboration. L’aspect méthodique et organisé de ces procédures assure un flux de travail de qualité, et montre à la fois l’importance des relations personnelles et l’influence que peuvent avoir les pairs tout au long du processus.

Les principaux processus du Last Planner®

Chaque conversation (comme le LPS est un processus conversationnel) avec le système a ses avantages propres.
Lorsque chacune fonctionne bien indépendamment et fonctionne tout aussi bien avec les autres processus, elles se renforcent mutuellement et offrent de manière générale, des avantages bien plus importants. Voici les cinq éléments du LPS:

Maîtriser la planification

Maîtriser la planification est un processus qui revient à créer et élaborer votre calendrier en fonction de tout ce qui constitue votre projet et ce, du début jusqu’à la fin. Cela inclut d’identifier et de planifier les différentes étapes du projet et lorsqu’elles seront amenées à se  recouper.

Lors de la réalisation de l’échéancier principal il est important de saisir le projet dans son ensemble en mettant l’accent sur les premières étapes à réaliser. Les détails fournis pour les phases de démarrage sont fondamentales. La réalisation de l’échéancier principal devrait s’opérer dès que possible, en gardant en tête de l’affiner une fois que les détails du projet auront pris un peu plus forme.

L’échéancier principal représente le point de démarrage de votre planification de projet, en mettant en place les différentes phases du programme ainsi que les étapes du projet global. Lesdites étapes sont à identifier le plus tôt possible afin que tout autre travail se base sur cet échéancier principal. Lors de ces premières phases de conceptualisation et d’élaboration, c’est à votre responsable des travaux, à votre client ainsi qu’à votre architecte de prendre les rennes. Cette prise en charge a lieu dès que l’entrepreneur principal donne son aval.

L’ ordonnancement des phases

L’ordonnancement des phases n’est autre que la programmation conjointe de créer et définir toutes les tâches et leur enchaînement, pour venir à bout des phases de travail planifiées dans votre échéancier principal. Une technique que l’on appelle la planification en flux tendu est fréquemment employée – il s’agit de travailler en repartant en arrière et en prenant une étape déjà définie, afin d’identifier les détails propres à chaque tâche pour la finaliser, sans oublier les situations qui amènent ces différentes phases et tâches à se chevaucher.

De manière générale, l’ordonnancement des phases est utilisé de six à douze semaines avant l’échéance fixée et dépend des délais nécessaires à l’élimination des contraintes. Grâce à l’ordonnancement des phases, des programmes de meilleure qualité sont réalisés parce que les personnes impliquées dans le travail du moment, ne sont autres que celles qui réalisent ces programmes. Développant ainsi un sens de la propriété plus poussé et un travail dont la responsabilité et le sérieux se remarquent.

Planification prévisionnelle

Ce processus examine les contraintes et obstacles qui empêchent le bon déroulement et l’achèvement des travaux planifiés. Le but est de les éliminer avant qu’ils ne posent toute sorte de soucis.
Une planification prévisionnelle est réalisée régulièrement chaque semaine. Idéalement, un travail prévu devrait être vérifié quatre à six semaines en amont afin d’avoir le temps de résoudre tout souci potentiel.

Planification des engagements

Il est intéressant qu’une planification des engagements ait lieu régulièrement, car cela permet à vos équipes de se rencontrer et de discuter du travail présent et à venir. Elles peuvent ainsi s’engager à ce que le travail soit réalisé dans les temps. Une pratique exemplaire est comparable à de bons entraînements de course à pied. Les équipes se rencontrent une fois par semaine pour planifier le travail et prendre des engagements, puis se voient rapidement chaque jour pour renforcer les liens et s’assurer que tout le monde est sur la bonne voie.

Apprentissage

L’apprentissage est un processus critique sur la manière dont les entreprises peuvent identifier ce qui a pu causer des défaillances dans les plans et la planification. Une bonne pratique tend à impliquer les équipes dans un inventaire régulier de ce qui s’est bien déroulé, et de ce qui ne s’est pas passé comme prévu par rapport aux plans des semaines précédentes. Ceci a pour objectif d’éviter les problèmes ou de planifier la suite du projet autour de ces problèmes.

Les principes du Last Planner®

Comme énuméré sur la page internet Designing Buildings wiki, voici les principes du Last Planner:

  • Tous les projets sont estimés, toutes les estimations sont erronées.
  • Plus les estimations sont grandes, plus elles sont fausses.
  • Plus les estimations sont détaillées, moins c’est juste (initialement formulé par Ballard ca. 1991).

La conséquence de ces principes est qu’il est important de (Ballard et al 2009):

  • Planifier de manière détaillée dès que vous vous apprêtez à faire le travail.
  • Créer des plans en collaboration avec ceux qui vont effectuer le travail.
  • Dénicher et éliminer les contraintes sur les tâches déjà planifiées.
  • Engagez-vous de façon sérieuse.
  • Tirez des leçons des pannes.

De plus, il est important de:

  • Tenir ses promesses (voir ci-dessus) et de s’améliorer en tirant une leçon des livraisons prématurées, tardives ou incomplètes, ainsi que des interruptions du flux de travail.
  • Améliorer le flux de travail en équipe à partir des leçons qui ont été tirées.

Intégrez le Last Planner® à votre Gestion des travaux

Clairement, le Système Last Planner® a été conçu dans l’idée d’améliorer vos projets. Le fait d’intégrer les principes du LPS à votre gestion actuelle des travaux multiplierait par deux cette progression. Un excellent logiciel de construction doit être en mesure d’intégrer le Système Last Planner® et d’accompagner les principaux processus d’un projet.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur le Système Last Planner® et la manière de l’intégrer dans votre logiciel de construction, n’hésitez pas à nous contacter. Nous serons à même de vous répondre.

The circle of productivity

Discover how to improve productivity on your construction site.

Powered by

Easy-to-use construction software for streamlining processes, collaboration and connecting field with office

Provivienda uses LetsBuild to build 5x faster

Further reading

Menu