Le Guide de Poche de Gestion en Construction Moderne pour Tout le Monde

Rédigé par

Construction Management

La gestion de projet de construction est un champ multidisciplinaire complexe qui requiert des connaissances dans des domaines tels que la construction, l’ingénierie, la finance, la loi, les logiciels, et plus encore. La gestion de projet de construction comprend une myriade de tâches pouvant rapidement changer en fonction du travail devant être effectué, et demande de solides compétences en communication, une connaissance approfondie du processus de construction et une bonne capacité de raisonnement analytique pour la résolution de problèmes.
Fondamentalement, la gestion de projet de construction consiste à prendre en charge la planification, la coordination et l’exécution d’un projet de construction – qu’il s’agisse d’un projet résidentiel, commercial, institutionnel, industriel, agricole ou environnemental.
Au cours de l’article de ce guide de poche, nous tâcherons d’aborder tous ces aspects de la gestion de construction, incluant les rôles de la construction et leurs devoirs et responsabilités, les fonctions clés, le processus d’appel d’offres, les différentes phases de construction et l’utilisation d’outils numériques.

Qu’est-ce que la gestion de construction ?

La Gestion de Construction (GC) est “un service faisant l’utilisation de techniques de gestion de projet spécialisées pour gérer la planification, la conception et la construction d’un projet, depuis son commencement et jusqu’à sa fin”, tel que défini par la Construction Management Association of America (CMAA). Autrement dit, l’objectif de la gestion de projet est de bien contrôler le temps, les coûts et la qualité d’un projet. À cette fin, le directeur de la construction dirigera une équipe de personnes, où chacune sera responsable de la supervision de différents aspects de la gestion d’un projet de construction. Afin que toutes ces parties prenantes puissent travailler ensemble avec efficacité, il importe que la communication entre elles et le directeur de la construction soit excellente. L’objectif final de chaque projet est sa livraison réussie au client, qui dépendra grandement de la façon dont le directeur de la construction gère l’information et la connaissance entre toutes les parties prenantes.

À quoi s’attendre d’un bon directeur de la construction ?

Étant donné que les directeurs de la construction ont la responsabilité de s’assurer que les projets soient menés à terme selon les plans techniques, il s’ensuit que l’ensemble d’un projet doit se conformer aux normes, codes et autres règlements établis. De plus, le directeur de la construction peut également établir le calendrier de construction et être responsable des finances, engager des sous-traitants et du personnel sur place, de même que mettre en place des stratégies de résolution pour les conflits éventuels.
Selon la CMAA, le directeur de la construction a environ 120 responsabilités courantes pouvant être catégorisées dans sept domaines clés :

  1. Gestion de la planification de projet
  2. Gestion des dépenses
  3. Gestion du temps
  4. Gestion de la qualité
  5. Administration des contrats
  6. Gestion de la sécurité
  7. Pratiques professionnelles de la gestion de la construction

Quel rôle l’entrepreneur joue-t-il ?

La première phase d’un projet de construction est toujours celle de la conception. Une fois celle-ci complétée, le directeur de la construction fait un appel d’offres aux entrepreneurs qui souhaiteraient prendre en charge le projet.
Les entrepreneurs généraux jouent un rôle important dans le processus de construction, mais cela dépend également de leur implication dans la phase de conception. Habituellement, ils se divisent en deux types : le premier est celui d’entrepreneur conception-offre-construction, qui exécute le projet d’après la vision et le plan de l’architecte et du concepteur, alors que le second type, l’entrepreneur conception-construction, s’occupe de créer le concept et le plan, puis de l’exécuter.

Faire l’offre et remporter un projet de construction

L’appel d’offres débute avec une estimation des coûts d’après les plans et les matériaux, montrant au propriétaire du projet combien il peut s’attendre à payer l’entrepreneur afin de compléter le projet. En général, on peut voir deux types d’offres :

  1. Appel d’offres ouvert. Un appel d’offres ouvert s’applique habituellement aux projets publics et est annoncé à tous les entrepreneurs. N’importe quel entrepreneur peut soumettre une offre.
  2. Appel d’offres fermé. Pour les appels d’offres fermés, les projets privés sont ouverts par le propriétaire pour un groupe sélect d’entrepreneurs, et ceux-ci peuvent soumettre leurs offres.

Peu importe le type d’offre, la sélection d’un entrepreneur s’effectue ensuite selon les critères d’offres suivants :

  1. Sélection d’Offre Basse. Le propriétaire du projet se concentre sur le prix, et l’offre dont les coûts ou le prix sont le moins élevés, gagne.
  2. Sélection basée sur les Qualifications. Les entrepreneurs doivent soumettre une requête pour qualifications (RPQ) avec leur offre. La RPQ couvre l’expérience de l’entrepreneur, ses plans de gestion, son flux de travail organisationnel et ses succès en livraison de projet (plus spécialement, en livraisons ayant respecté le budget et l’horaire). L’offre gagnante sera celle avec les meilleures qualifications.
  3. Offre de Meilleure Valeur. Ici, on considère à la fois le prix de l’offre et les qualifications, et l’offre gagnante sera celle avec la meilleure combinaison ou la meilleure balance des coûts et des compétences.

Une fois l’entrepreneur sélectionné, un accord de paiement est négocié. En construction, il existe quatre modèles de paiement :

  1. Le Montant Forfaitaire. C’est le contrat de paiement le plus fréquent. L’entrepreneur et le propriétaire du projet s’entendent sur le coût global et le propriétaire du projet paie ce montant, même si le projet échoue ou si le coût final dépasse le budget entendu.
  2. Frais de Remboursement des Coûts. Le propriétaire paie le coût total du projet, plus un pourcentage fixe du coût global. Puisque cette entente couvre tous les coûts additionnels, c’est la plus viable pour l’entrepreneur.
  3. Prix Maximum Garanti. Les deux partis (propriétaire et entrepreneur) s’entendent sur un prix fixe n’excédant pas les coûts et les frais totaux.
  4. Prix Unitaire. Le modèle de prix unitaire permet au propriétaire de payer un prix unitaire spécifique à chaque phase du projet. Cette option est généralement choisie lorsque les deux partis ne peuvent s’entendre sur les coûts à l’avance.

Les principes et processus de la gestion de projet

Une fois l’appel d’offres terminé, la phase de construction peut officiellement débuter. Bien que les étapes de construction diffèrent de celles des projets traditionnels, le modèle suivi est fort similaire. Il est fortement recommandé que le directeur de la construction soit familiarisé avec les cinq phases de la gestion de projet développées par le Project Management Institute (PMI).

Démarrage

La première phase inclut les tests de faisabilité. Avant qu’un projet ne puisse débuter, le directeur de projet doit monter le projet d’affaires et évaluer la faisabilité du projet. Quand le projet est jugé viable et que les parties décident de le poursuivre, un document de démarrage de projet (PID) ou une charte de projet incluant le projet d’affaires et les études de faisabilité devrait être développé par le directeur de projet.

Planification

Ensuite, une feuille de route doit être développée – c’est la phase où le directeur de projet crée un plan de gestion de projet (PGP) qui, essentiellement, servira de guide global pour l’exécution et le contrôle du projet, en établissant les lignes directrices de la portée, des coûts et de l’horaire. D’autres documents pourraient accompagner le PGP, par exemple :

  • Énoncé de portée et documentation
  • Plan de communication
  • Structure de répartition du travail
  • Plan de gestion des risques

Exécution

C’est là que le véritable travail commence. L’exécution de la construction débute avec une rencontre de lancement, suivie par l’assignation des ressources par l’équipe de projet, la réalisation des plans de gestion de projet, l’implémentation des systèmes de suivi, le suivi des tâches et des calendriers de projet, et la modification des plans de projet et des calendriers s’il y a besoin.

Suivi et Maîtrise

Alors que la phase d’exécution débute, le suivi commence également. Le suivi est important afin de bien évaluer la progression et la performance, et assure que toutes les tâches et tous les éléments s’alignent avec le plan global. La maîtrise du projet est ce à quoi le temps du directeur de la construction sera dédié.

Clôture

La clôture marque la conclusion, l’achèvement et la livraison d’un projet. Le directeur de la construction vérifie une dernière fois que le projet atteint tous les objectifs de livraison visés, incluant le temps et le budget. Une liste de tâches est alors créée avec le reste de l’équipe de projet afin d’établir les tâches restantes, l’évaluation budgétaire finale, et plus encore. Une fois les vérifications finales complétées et les non-conformités corrigées, une rencontre de transfert a lieu avec le propriétaire du projet, et un rapport de transfert est donné à toutes les parties prenantes en référence pour la durée de vie du projet de construction.

Comment la numérisation permet l’optimisation de la gestion de construction

Nous ne pouvons que souligner l’extrême complexité de la gestion de la construction. Très certainement, l’utilisation de la technologie dans l’industrie joue un rôle important dans la résolution des problèmes communs et dans l’amélioration de la productivité de la construction.
Lisez notre article sur les problèmes de construction les plus fréquents et découvrez comment un logiciel de gestion de construction peut facilement les résoudre.
Voici les aspects principaux qui pourraient bénéficier de la numérisation de certains processus de la construction en améliorant le déroulement et en offrant une solution aux échecs de la gestion de la construction :

Efficacité

Les outils numériques permettent à tous d’avoir accès à une même version du plan. Ceci permet à toutes les parties prenantes d’être sur la même longueur d’onde, ce qui facilite grandement la coordination. Par conséquent, l’efficacité et la productivité augmentent.

Collaboration

Le logiciel de construction parfait offre à toutes les parties prenantes du projet une communication simplifiée par un seul outil simple, qui permet de coordonner et d’intégrer les actions de chaque membre de l’équipe sur place. Avec une application facile à utiliser, la transparence des projets de construction est garantie et les employés peuvent faire le suivi de tous les changements en temps réel.

Réalisation de Rapports

La génération de rapports numériques ajoute de la valeur à vos sites de projets de construction. Produisez rapidement et facilement des rapports personnalisés pour vos sites, directement sur le chantier.

Conformité

Incorporer des standards de construction de manière numérique vous assure une meilleure conformité sur vos chantiers de construction. Les outils numériques centralisent toutes les règles en une seule place et assurent la conformité aux règles en plus d’un processus de documentation fiable.

Qualité

La qualité est la pierre angulaire de votre projet de construction. Maîtrisez toutes les opérations de votre site de construction à l’aide de votre outil numérique. Réduisez les erreurs, collectez des données instantanément, informez toutes les parties prenantes avec des mises à jour précises en temps réel.


Encourager la transparence et la collaboration en temps réel permet de créer un flux de travail continu – un environnement transparent facilite une résolution des problèmes rapide. Un suivi efficace et efficient soutenu par une bonne préparation à l’imprévu permet à l’équipe de construction d’anticiper les microchangements et de s’y ajuster aisément. Il en résulte une diminution du temps d’inactivité et une solution prometteuse pour l’amélioration de la productivité des chantiers de construction.

Conclusion

La gestion de la construction est un processus très demandant comprenant une myriade de tâches compliquées et toutes reliées dont il importe de faire un suivi vigilant. C’est un travail ardu, et donc les directeurs de la construction ont besoin d’avoir sous la main un manuel de référence pour les situations difficiles tout en s’assurant qu’ils effectuent le suivi de l’avancée de leur projet selon le plan.
Notre but pour ce manuel est d’offrir une référence portable à sauvegarder pour tous les concepts clés nécessaires à la gestion d’un projet de construction réussi.
 
Pour une lecture plus approfondie sur le sujet ou pour améliorer votre productivité sur place, nous vous offrons gratuitement un ebook en téléchargement. Jetez un œil à The Circle of Productivity maintenant!

Rédigé par

Topics: Santé et sécurité

Comment réduire les délais de construction de plus de 20 % ?

En moins de 3 mois sans frais supplémentaires

Articles associés

Menu