Plans de construction : Ce que vous devez savoir

Rédigé par

Qu’est-ce qu’un plan de construction ou avant-projet de construction ?

Les plans de construction (également appelés avant-projets de construction ou dessins de construction) sont des plans en deux dimensions qui contiennent tous les détails nécessaires à un projet. Ces détails sont nécessaires pour demander des permis, déterminer le calendrier de construction et, finalement, réaliser la construction proprement dite.

Tout travailleur dans la construction doit être capable de lire des plans de construction. En fait, quiconque essaie d’ignorer ce point va découvrir que son travail ne sera pas fait correctement, et qu’il ne sera jamais bon dans son métier. Par conséquent, tous les professionnels, sous-traitants et entrepreneurs auront besoin d’une formation à la lecture de plans avant de commencer leur carrière.

L’examen de toutes les différentes dimensions indiquées sur un plan peut garantir que chaque étape du projet se déroule comme prévu, en évitant la répétition et, par voie de conséquence, les retards et les dépassements de budget.

De plus, les plans de construction offrent un aperçu détaillé de la portée du projet aux personnes sur le chantier, car ils contiennent un certain nombre d’informations essentielles telles que les spécifications de qualité, les codes de construction et les mesures.

Il existe de nombreux types de plans de construction différents et certains peuvent être beaucoup plus déroutants que d’autres. C’est la raison pour laquelle il est essentiel que toutes les personnes impliquées dans le processus de construction soient en mesure de comprendre un plan de construction.

Dans ce guide, nous allons approfondir la manière dont vous pouvez lire un plan de construction, les informations qui y sont généralement incluses et son effet sur le processus de planification.

Les plans de construction peuvent varier en taille

Nous avons déjà mentionné que les plans de construction peuvent être nettement différents d’un projet à l’autre. En termes simples, ils peuvent être plus ou moins grands en fonction de la complexité d’un projet et des spécifications à prendre en considération.

Cela a de l’importance surtout pour les processus d’avant-projets de construction traditionnels dont le plan de construction est imprimé sur papier. Sa taille peut être énorme dans des projets présentant une complexité accrue. De même, il existe des projets où la taille d’un plan de construction n’excède pas celle d’un carnet.

Grâce à l’avènement des technologies numériques au cours des dernières années, les plans de construction numériques gagnent également en popularité, car ils permettent aux personnes sur le terrain et au bureau de se tenir au courant des dernières modifications apportées aux plans et de les communiquer aux autres agents de projet d’un simple clic.

Les mises à jour sont automatiquement enregistrées dans l’application, de sorte que tous les membres de l’équipe peuvent avoir accès simplement à la dernière version du plan. Ainsi, il n’y a pas de place pour des improvisations « coûteuses » sur le plan par des travailleurs qui ne sont pas disposés à initier une demande de renseignements dans les cas où des informations cruciales feraient défaut.

Des erreurs coûteuses et une série de malentendus sont évitées et le temps d’attente d’une tâche à l’autre est réduit significativement. Une telle approche peut soulager les équipes de projet d’une grande charge mentale et administrative.

Néanmoins, que vous travailliez sur une version papier ou numérique d’un plan de construction, il est capital que vous disposiez de toutes les connaissances nécessaires pour lire et interpréter correctement un plan de construction.

Comment lire les plans de construction ?

Les plans de construction font partie intégrante de chaque étape du projet, car ils peuvent constituer la base sur laquelle reposent un certain nombre de processus. Par exemple, l’estimation des coûts (tant en termes de main-d’œuvre que de matériaux), le calendrier de construction et la demande de permis sont quelques-unes des matières qui nécessitent l’utilisation de plans de construction.

Cela dit, les travailleurs de la construction doivent être capables de lire un plan de construction et de tirer les bonnes conclusions en fonction des faits qui leur sont présentés.

Lire aussi : Construction sur chantier – Comment livrer dans les délais et les limites du budget ?

La première chose que chacun doit faire lors de la lecture des plans de construction est de scanner le plan complet et de lire ensuite toutes les notes et spécifications qui y figurent. À partir de là, tout un chacun peut se concentrer sur toutes les précisions, parce qu’il connaîtra les principes fondamentaux.

Les vues en plan sont les vues de base que les gens verront lorsqu’ils regarderont le plan horizontal. Ces plans peuvent être des plans de génie civil, des plans d’étage, des plans de toiture, des plans de structure, et même des plans de plomberie, d’électricité et de mécanique.

Chacun se concentrera sur les éléments spécifiques inclus dans ces étendues du travail et ils seront tous tracés selon des échelles différentes. Les entrepreneurs professionnels devront savoir comment lire chacun d’eux et assembler les pièces durant le processus de construction.

L’échelle compte !

Comme chaque plan a une échelle différente, les entrepreneurs sont encouragés à s’assurer qu’ils utilisent la bonne échelle et aussi que l’échelle est correcte sur les plans. Il est assez fréquent que les modifications soient effectuées hors échelle, car elles sont effectuées rapidement pour éviter les interruptions du projet.

Toutefois, ces modifications peuvent poser des problèmes lorsqu’elles ne sont pas effectuées à l’échelle parce qu’elles ne seront pas construites ou intégrées comme elles devraient l’être.

Les élévations des plans de construction sont les vues de côté qui montrent les murs extérieurs du bâtiment.  Elles sont presque toujours indiquées comme étant au sud, au nord, à l’ouest et à l’est, mais les entrepreneurs doivent les vérifier pour s’assurer qu’elles sont correctes ou ajouter les informations éventuellement manquantes.

Cette partie des plans de construction montrera également toutes les gouttières, les tuyaux de descente, les fenêtres, les portes et les lignes de toit du bâtiment et décrira les matériaux qui seront utilisés pour tout l’extérieur. La partie délicate consistera à les visualiser avec les élévations intérieures sur le même plan, qui comprendra les comptoirs, les armoires, les murs, etc.

De nombreux entrepreneurs supposent que chaque élévation figure sur les plans de construction, mais ce n’est pas souvent le cas. Il est important de comparer à la fois les élévations et les plans d’étage pour ne rien oublier.

Le rôle des sections de plans de construction

Les sections des plans de constructions sont celles où les entrepreneurs verront les coupes transversales du bâtiment.  Elles montrent les poteaux d’ossature, l’isolation, le revêtement et la façon dont le mur se raccordera au plancher ou aux fondations.

Les dimensions des armoires, des comptoirs et autres se trouvent également dans les sections et il est important d’en prendre note. Chaque section est référencée sur les vues en plan afin que la personne qui lit les plans de construction sache d’où elle vient.

Les plans de construction contiennent également des annexes et chacune d’entre elles contient des informations plus spécifiques que celles qui figurent sur le plan.  Par exemple, le plan d’étage peut comporter un numéro ou une marque de porte, mais les entrepreneurs peuvent trouver les informations correspondantes dont ils ont besoin sous l’annexe des portes jointe.

Comprendre les symboles et les abréviations des plans de construction

L’une des choses les plus difficiles que l’on puisse rencontrer en lisant les plans de construction est l’ensemble des abréviations qui y figurent.  Il existe des centaines d’abréviations et de symboles différents, et ils ne sont pas toujours utilisés universellement non plus.

Un architecte ou un ingénieur peut utiliser un symbole pour un objet sur un plan, tandis que le même architecte ou ingénieur en utilisera un autre pour le même objet sur un plan différent.  Bien entendu, il existe également des symboles pour les matériaux utilisés dans l’ensemble du bâtiment, ainsi que pour les commodités.

Heureusement, il y a souvent une légende pour les abréviations et les symboles utilisés. Cela permet à chacun de savoir à quoi se réfère chacun des dessins.

Il ne fait aucun doute que les plans de construction sont compliqués à lire, mais avec le temps, tout le monde dans le secteur de la construction pourra les lire facilement et rapidement. En fait, de nombreux travailleurs repéreront même les erreurs avant qu’elles ne deviennent problématiques, ce qui est toujours utile pour ceux qui ne veulent pas perdre de l’argent sur un projet ou dépasser leur délai.

Et c’est là que l’utilisation de logiciels de construction joue déjà un rôle décisif, car c’est le moyen le plus efficace de partager ces mises à jour avec le reste de l’équipe de manière simple et rapide. Ainsi, tant le bureau que le chantier de construction gardent une longueur d’avance sur toutes les sources de menace pour leur projet.

Le lien entre les plans et la planification de la construction

Il est désormais évident que les plans de construction sont considérés comme un élément important du processus de planification. Et comment pourrait-il en être autrement si l’on considère qu’un plan de construction est un socle sur lequel reposent toutes les activités du projet.

De manière plus analytique, la planification de la construction couvre toutes les étapes nécessaires à la bonne réalisation d’un projet. Du début à la fin, les nombreuses tâches doivent être définies et organisées dans un ordre logique. Cela permettra un développement harmonieux du projet et améliorera la collaboration entre les différentes parties prenantes.

Une fois que toutes les tâches sont rationalisées et attribuées aux différents éléments livrables du projet (p. ex., ajout de fenêtres dans un bâtiment), l’équipe peut utiliser le plan de construction afin de s’assurer qu’elle dispose de la bonne main-d’œuvre, des bons matériaux et des bons équipements sur le chantier au bon moment. Sinon, il est impossible pour les chefs de projet de définir les besoins exacts pour chaque activité.

Déterminer le calendrier exact d’un projet est un autre domaine où le plan de construction peut avoir un impact considérable. Différents paramètres sont pris en compte à ce stade et sont répartis entre ceux qui peuvent être contrôlés par l’équipe de projet (p. ex., le nombre de travailleurs sur le chantier) et ceux qui échappent à son contrôle (p. ex., les conditions météorologiques ou le temps nécessaire au durcissement et au séchage du béton).

Tous ces éléments peuvent réellement faire basculer un projet si le plan de construction n’est pas à jour. En ce sens, les plans de construction occupent une place essentielle dans le processus décisionnel d’un projet. C’est pourquoi il est extrêmement important qu’ils reflètent toujours la réalité.

L’émergence des solutions numériques s’avère être un facteur de changement dans cette direction en permettant au personnel sur le terrain et aux personnes au bureau d’échanger des mises à jour cruciales en temps réel et d’ajouter les dernières modifications au plan de construction initial.

En outre, les plans de construction sont utilisés pour examiner les conformités et alerter l’équipe de projet dans les cas où un changement de plan serait nécessaire. Cela s’applique en particulier lorsque les conseils et autorités locaux de la construction doivent valider un permis pour le lancement d’un projet de construction ou de rénovation.

Dans ce cas, le conseil doit vérifier que l’équipe de projet s’est conformée aux codes et règles de construction existants en examinant les plans des projets. Par exemple, l’équipe d’inspection doit s’assurer que le nouveau bâtiment ou le bâtiment rénové respecte les normes de sécurité les plus récentes dans une série de domaines tels que la protection contre l’incendie.

Dès que les autorités locales du bâtiment ont examiné le plan de construction en détail et donné leur feu vert, le projet de construction peut commencer.

C’est parti !

Dans l’ensemble, il est évident que les plans de construction sont la pierre angulaire de l’achèvement de tout projet de construction, quelle que soit sa taille. Sans un plan de construction précis et à jour, il est impossible pour les équipes de terrain d’accomplir leurs tâches en temps utile et d’éviter de perdre du temps et des ressources.

C’est aussi pourquoi il est essentiel que toute personne qui débute dans ce domaine sache lire et interpréter les plans de construction. Leur succès dépend de ces compétences !

La bonne nouvelle est qu’avec le tsunami numérique qui prend déjà le contrôle de la construction, la conception, le suivi et la mise à jour des plans de construction deviennent progressivement plus faciles et beaucoup plus efficaces.

En excluant le papier et le crayon de ce processus clé, la marge d’erreurs inutiles diminue, car les équipes de projet contrôlent mieux l’ensemble du processus de construction et investissent dans une planification et une prise de décision fondées sur des faits.

FREE GUIDE

Comment réduire les délais de construction de plus de 20 % ?

Rédigé par

Topics: Gestion de projet

Comment réduire les délais de construction de plus de 20 % ?

En moins de 3 mois sans frais supplémentaires

Articles associés

Menu